BOB protège des vies

Au cours des 9 premiers mois de cette année, on a dénombré 3.138 accidents impliquant un conducteur sous l'emprise de l'alcool. Il s'agit du nombre le plus élevé depuis 2016, preuve qu’il reste indispensable de combiner sensibilisation et contrôles. C'est pourquoi la campagne BOB revient en cette période de fin d'année, avec le slogan « BOB protège des vies ». Un spot de campagne accompagné de la chanson « It's My Life » de Dr Alban et une campagne d'affichage relaieront le message de l'institut Vias, de l'asbl des Brasseurs belges et d'Assuralia. La police locale et la police fédérale intensifieront les contrôles dans l'ensemble du pays du vendredi 25 novembre au 30 janvier.

Alcool : niveau d’accidents le plus haut depuis 2016
Au cours des 9 premiers mois de cette année, notre pays a recensé 3.138 accidents corporels dans lesquels le conducteur avait trop bu (contre 2489 pour la même période de l’an dernier). Il s'agit du nombre le plus élevé depuis 2016. Après deux années de crise sanitaire marquées par de nombreuses restrictions, le phénomène de l’alcool au volant est donc reparti à la hausse. Bien sûr, cette année a été marquée par le retour des festivals, des fêtes de famille et autres événements où la tentation était parfois grande de boire et de conduire.
 
Au cours des six premiers mois de 2022, 22.779 conducteurs ont été contrôlés positifs, soit 126 par jour. Leur permis de conduire leur a été retiré au moins pour quelques heures, mais ils s'exposent souvent à de lourdes sanctions qui peuvent aller d'une amende de 179 à 16.000 euros selon l'état d'ébriété, voire l'installation obligatoire d'un éthylotest et une interdiction de conduire pendant cinq ans. Une récente enquête de l’institut Vias montre que plus d’1 conducteur belge sur 3 (36%) a subi un contrôle alcool au cours des 3 dernières années, preuve que le risque de se faire contrôler est bien réel.
 
Un ami ayant trop bu ? 1 personne sur 6 n’intervient pas
Selon la même enquête, la moitié des personnes interrogées (48%) ramènent chez eux un ami ou une amie qui a trop bu ; un tiers de ces personnes (33%) essaie de trouver une autre solution pour éviter que le conducteur ne reprenne le volant. 13% font une remarque sans oser intervenir et 3% ne disent rien. Et lorsque la personne qui a trop bu est un inconnu, c’est pire encore : 24% des gens ne disent rien du tout et 26% lui font une remarque sans intervenir.

Que la personne qui souhaite prendre le volant en état d'ivresse soit une personne connue ou inconnue, les conséquences de ses actes peuvent être tout aussi importantes. Il demeure primordial que nous nous tenions mutuellement responsables des comportements inacceptables dans la circulation. 

Nouvelle campagne : « BOB protège des vies ».
Depuis plus de 25 ans, BOB ramène chez eux d'autres personnes en sécurité, mais grâce à son comportement positif, il veille également à ce qu'aucun autre usager de la route ne soit mis en danger. Cette année, le slogan de la campagne promue par l'institut Vias, l'asbl Brasseurs Belges et Assuralia est donc « BOB protège des vies ».

« It’s My Life » au centre de la vidéo de campagne 
Pour renforcer le message selon lequel BOB protège la vie de nombreuses personnes, le spot de la campagne de cette année met en scène le tube de 1992 de Dr Alban, « It's My Life ».    

Dans la vidéo diffusée sur les médias sociaux, on voit 3 amis revenir en voiture d'un match de football. Sur la route, ils rencontrent toutes sortes d'usagers de la route, qui chantent tous la célèbre chanson. De cette façon, ils soulignent que chaque vie est précieuse et protégée par BOB.

Affichage le long des autoroutes

Des affiches portant le slogan de la campagne seront visibles le long des autoroutes wallonnes en janvier 2023. Le concept mettra une fois de plus en évidence le principe de base du BOB : celui qui conduit, ne boit pas.

Carrefour met l’accent sur les boissons non alcoolisées 
BOB devrait être une évidence qui se manifeste dans la vie de tous les jours. La chaîne de grands magasins Carrefour encourage donc davantage la communication de BOB sur les écrans numériques de ses magasins. Ils fournissent un effort supplémentaire en plaçant des affiches BOB près des boissons non alcoolisées aux comptoirs de boissons. Ainsi, BOB devient la référence en matière de boissons non alcoolisées. L'offre de délicieuses bières sans alcool s'est considérablement élargie ces dernières années. 

Contrôles supplémentaires à partir du 25 novembre
La police locale et la police fédérale seront fidèles au poste cette année encore pour effectuer des contrôles dans l'ensemble du pays. Entre le vendredi 25 novembre et la fin du mois de janvier, des contrôles alcool supplémentaires seront effectués. Tant pendant la prochaine Coupe du monde que pendant toute la période de fin d'année, les conducteurs peuvent s'attendre à des contrôles à tout moment de la journée et en tout lieu.

Georges Gilkinet, Ministre fédéral de la Mobilité: " La lutte contre l'alcool au volant est une des préoccupations majeures de notre plan fédéral de sécurité routière. Avec la vitesse excessive, l’usage du GSM au volant ou la prise de drogues, l'alcool est l’une des principales causes de mortalité routière chaque année en Belgique. Au bon moment au bon endroit, devenir un Bob ou une Bobette peut sauver des vies. Car la seule chose que tu as le droit d'utiliser quand tu conduis, c'est ton volant.’’

Annelies Verlinden, Ministre de l'Intérieur: "Les chiffres le prouvent : la campagne BOB reste indispensable. Trop de conducteurs conduisent encore sous l'emprise de l'alcool. Pour les personnes impliquées dans un accident avec un conducteur sous l’emprise de l’alcool ou pire encore, pour les proches ayant perdu un être cher dans pareil accident, c’est un camouflet. C’est pourquoi la police continue de mener des contrôles d'alcool. L'objectif ultime est de faire en sorte que plus personne ne soit positif en cas de contrôle et d’améliorer ainsi la sécurité routière pour tous les usagers de la route."

Pour Valérie De Bue, Ministre wallonne de la sécurité routière, « Les campagnes de sensibilisation aux risques de la conduite sous l’influence de l’alcool sont essentielles tout au long de l’année et tout particulièrement à cette période où les occasions de se rassembler pour faire la fête sont nombreuses. Ne pas consommer d’alcool si on a prévu de prendre le volant est la meilleure solution pour se préserver soi-même, mais également pour préserver les autres, du risque d’accident. En moyenne en Wallonie, 1 conducteur sur 6 impliqué dans un accident ayant entraîné des victimes est positif à l’alcool. Nous devons tout mettre en œuvre pour faire baisser ce nombre important ».

Selon Hein Lannoy, CEO d'Assuralia, "L'alcool et la conduite ne vont jamais de pair, même pas en rentrant de votre club de sport, par exemple. Pour inverser la tendance négative en matière de sécurité routière, nous devons tous appliquer ce principe de manière beaucoup plus rigoureuse. La promotion d'une attitude qui sauve des vies dans la circulation est une chose à laquelle les assureurs sont heureux de coopérer."

Pour Krishan Maudgal, Directeur de l'asbl Brasseurs Belges : "Depuis 1995, l’asbl Brasseurs Belges est cofondatrice - et partenaire fidèle - de BOB en raison de son engagement social selon lequel alcool et conduite ne font pas bon ménage.  Le célèbre refrain « It’s my life » de cette campagne de fin d’année fournit le cadre conceptuel de la transition que BOB veut opérer. Le message se concentrera sur « ACT BOB » à partir d’une approche « always-on » qui implique une participation active.  « ACT BOB » doit être considéré comme une métaphore pour que tous les Belges participent à la circulation en toute sécurité. En tant que BOB, vous protégez plus de vies que vous ne le pensez.

×
      Bob logo

      L'institut Vias SCRL-FS, Chaussée de Haecht 1405,1130 Bruxelles utilise des cookies sur le site web de BOB afin d’analyser et d’améliorer votre expérience virtuelle. En cliquant sur « continuer », ou en continuant à surfer sur ce site web, vous acceptez l’utilisation de cookies par l'Institut Vias à ces fins. Pour plus d’informations, lisez notre politique de cookies.

          Vous trouverez plus d'informations sur nos cookies dans notre règlement relatif à la vie privée.

          Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés.
          Ces cookies augmentent le confort d’utilisation d'un site web en mémorisant vos choix (p. ex. préférences linguistiques, région, login).
          Ces cookies recueillent des données sur la performance d'un site web comme le nombre de visiteurs ou le temps que les visiteurs passent sur une page web.

          Ces cookies peuvent être placés par les annonceurs sur notre site web. Ils peuvent être utilisés par ces entreprises pour établir le profil de vos intérêts et vous montrer des annonces pertinentes sur ce site web ou d'autres sites web. Ils ne stockent pas directement d'informations personnelles, mais ils sont basés sur des identifiants uniques de votre navigateur et de votre dispositif Internet. Si vous n'autorisez pas ces cookies, vous verrez moins de publicités qui vous sont destinées.